Quelles assurances doit prendre un agent immobilier ?

Votre sens de l’écoute, votre volonté de satisfaire les demandes des clients, votre connaissance en patrimoine immobilier font que vous avez décidé de vous lancer dans la profession d’agent immobilier.

 

Mais avant de vous lancer dans cette aventure, il est indispensable de souscrire auprès d’une entreprise d’assurance agent immobilier comme Galian afin d’exercer en toute légalité. Mais quelles sont les assurances obligatoires ?

 

L’assurance responsabilité civile professionnelle : une assurance agent immobilier indispensable

 

L’assurance responsabilité civile a un caractère obligatoire comme on vous l’explique ici. En effet, elle doit être souscrite par toutes les personnes qui exercent des professions réglementées comme l’agent immobilier. Elle doit être souscrite pour chaque bureau ou agence. Et les dispositions de cette obligation ont été renforcées par la loi Alur du 24 mars 2014.

 

En exerçant son métier, la responsabilité de l’agent immobilier peut être engagée en cas de problème. En effet, ce professionnel est un intermédiaire lors des transactions immobilières.

 

Ainsi, sa responsabilité peut être engagée dans plusieurs cas :

 

Lors de la location d’un bien, concernant la solvabilité du locataire notamment lorsque les loyers sont impayés.

 

Lors de la vente d’un bien, notamment si des vices sont détectés lors de la construction.
Lors de la rédaction d’actes de transactions immobilières. Cela peut être un contrat de location, une promesse de vente… L’agent immobilier doit toujours se tenir informé de la législation et de son évolution.

 

Cette assurance agent immobilier préserve le patrimoine du professionnel en cas de litige qui entraînerait une réparation financière et la réparation en dommages et intérêts pour la victime.

 

La garantie financière

 

La garantie financière est une autre assurance agent immobilier obligatoire. Elle doit en effet être souscrite par tous les professionnels qui touchent de l’argent provenant de tiers. Pour l’agent immobilier, c’est le cas avec les locataires, les propriétaires ou encore les mandants. Le rôle de cette garantie est de couvrir l’agent immobilier s’il y a préjudice concernant l’utilisation de cet argent.

En souscrivant cette garantie financière, l’agent immobilier doit s’engager à tenir un registre mentionnant tous les versements effectués, déposer cet argent sur un compte qui lui est dédié et délivrer un reçu au client. Cela permet de garder une trace de tous les fonds maniés.

 

D’autres assurances à souscrire

 

Si vous exercez dans un bureau, une autre assurance agent immobilier s’impose à vous : l’assurance multirisque des locaux professionnels. Cette assurance vous sera bien utile en cas de catastrophes telles qu’une inondation ou un incendie. Cela peut vous empêcher d’exercer dans vos locaux. Grâce à l’assurance, vous ne subirez pas de pertes financières si vous ne pouvez plus travailler.

 

De plus, selon les termes du contrat souscrit, elle prendra en charge les travaux liés à cette catastrophe.

 

Si vous vous installez en tant qu’agent immobilier indépendant, vous devrez souscrire une protection juridique. Elle intervient en cas de litiges qui entraînent une action en justice que ce soit avec vos clients, vos concurrents, les propriétaires des locaux et l’administration.

 

Pour en découvrir davantage sur chaque assurance agent immobilier, reportez-vous à cette page.

 

Les conditions pour être agent immobilier

 

Toutes les obligations de l’agent immobilier sont définies par la loi Hoguet. Outre l’assurance responsabilité civile et la garantie financière qui protègent autant l’agent immobilier que ses clients, cette loi prévoit que l’agent immobilier doit remplir certaines conditions. Ainsi, il doit être titulaire d’une carte professionnelle immobilière.

 

Celle-ci est délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie. Et, il doit également être en possession d’un mandat de son client qui lui donne l’autorisation pour effectuer la transaction immobilière en question.