Les surfaces atypiques : la nouvelle tendance parisienne

Surface atypique paris
A Paris, les ateliers d’artistes, les anciennes industries, les anciens entrepôts sont transformés en habitation atypique tendance et contemporaine. En effet, les lofts entièrement rénovés séduisent de plus en plus les acquéreurs potentiels.


 

Des surfaces originales et spacieuses

Depuis déjà plusieurs années, le marché des logements atypiques a continué son essor. Les acheteurs souhaitant acheter une surface atypique se basent essentiellement sur la notion d’art de vivre.
 
Dans le choix de ces surfaces originales, c’est l’originalité du bien qui est l’élément principal. Les lofts à rénover captivent surtout les jeunes cadres, à la recherche de volumes importants habitables.
 

Des surfaces conformes à la vie parisienne

Ces surfaces atypiques ont connu une augmentation de leur côte au fil des années, car elles sont uniques dans leur genre et chargées d’histoire.
 
Les lofts rénovés remplissent correctement les conditions nécessaires pour un bien immobilier adapté à la vie parisienne. Ces logements permettent à la plupart des Français ayant toujours habités dans des espaces compartimentés, de vivre dans un logement décloisonné, et spacieux.
 
Ces surfaces sont bien aérées, munies d’une luminosité et d’un agencement convenables tout en mélangeant esthétique et praticité. Les surfaces atypiques se louent aussi aisément, essentiellement à Paris et dans d’autres grandes villes où l’espace est un luxe.
 

Où trouve-t-on des surfaces atypiques à Paris ?

A l’inverse des autres biens immobiliers, les surfaces atypiques se regroupent dans des zones particulières de Paris. On en trouve dans le centre-ville de la capitale, dans les 9e, 10e, et 11e arrondissements.
 
Elles sont aussi en grand nombre dans les 18 e, 19 e et 20 e arrondissements. Ces arrondissements étaient autrefois des communes ouvrières disposant de plusieurs usines ou entrepôts.
 
Par ailleurs, les maisons atypiques dotées de jardins et d’ateliers d’artistes se rencontrent notamment dans le 14e et le 16e arrondissement.
 

Ce qu’il faut faire pour les acquérir

Avant d’investir dans un logement atypique, le futur acquéreur peut soit opter pour un bien « brut » qui doit être entièrement rénové, soit faire son investissement sur un bien immobilier qui est déjà métamorphosé.
 
Sur le plan légal, un bien atypique est tenu à correspondre aux accords prévus par la mairie. Selon les travaux à exécuter, un permis de construire ou une autorisation de chantier est obligatoire. Il faut aussi faire dans certains cas, le changement d’affectation du bien.